Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La fin 2014 et ce début d’année semblent augurer d’un bon cru, pour l’ornithologie en Côte d’Ivoire, en tout cas pour ce qui me concerne.

Pêle-mêle : une nouvelle espèce a ajouter à la liste des oiseaux du pays, une 3ème mention en zone de forêt pour un oiseau plus habitué au nord et à ses savanes boisées, une 1ère mention sur la côte pour ce même oiseau, l’observation d’une espèce en dehors de son aire de répartition connue.

Le fleuve Bandama du côté du village de Taboitien, non loin de Tiassale - Côte d'Ivoire

Le fleuve Bandama du côté du village de Taboitien, non loin de Tiassale - Côte d'Ivoire

 

Phaéton à Bec Jaune – Nouvelle espèce pour la Côte d’Ivoire

Ce lundi matin 26 janvier 2015, arrivé à la fraîche à mon bureau, au hangar d’Air Côte d’Ivoire, la compagnie aérienne nationale ivoirienne, Bob l'ami Technicien vient me voir pour me rapporter avoir vu samedi et dimanche un oiseau, ressemblant à une sterne, avec un bec jaune et une très longue queue, volant autour des hangars et même pénétrant de temps en temps dans le nôtre. Sans trop y croire, je pense rapidement à un Phaéton, et montre à Bob – le Technicien donc – des photos de Phaéton à Bec Rouge que j’avais pris aux îles de la Madeleine, au large de Dakar ; il ne semble pas convaincu… Nous décidons d’aller au bout du hangar, côté piste, avec l’espoir que l’oiseau sera encore là.

(début) 2015, un Bon Cru Ornitho Ivoirien

Incroyable ! L’oiseau apparait, et pas de doute, c’est bien un Phaéton à Bec Jaune ! Oui, incroyable ! L’oiseau est pélagique, et devrait se trouver en mer, au pire on aurait pu l’apercevoir depuis la côte. Ce jour-là, et donc les deux jours précédents, eh bien il est à l’intérieur des terres (à environ 2 km de l’océan), et dans un biotope pour le moins incongru : un aéroport, dans la zone technique. Il passera la journée à voler autour des hangars, à s’engouffrer de temps en temps dans l’un d’eux, semblant vouloir se percher mais ne le faisant jamais, à faire des allers-retours de la piste aux hangars, et vice-versa.

Je n’ai pas mon appareil photo, alors Bob va chercher son petit appareil numérique, et shoote. L’oiseau n’est pas farouche : en croppant les photos, nous obtenons des photos acceptables ; en tout cas, ce sont les preuves qu’il nous faut… Car qui nous aurait crus ? Un Phaéton dans un hangar ? En côte d’Ivoire en plus, où il est inconnu ? Vous avez dû forcer sur le koutoukou !?!!

Phaéton à Bec Jaune - Aéroport d'Abidjan, Côte d'Ivoire, 26 janvier 2015Phaéton à Bec Jaune - Aéroport d'Abidjan, Côte d'Ivoire, 26 janvier 2015

Phaéton à Bec Jaune - Aéroport d'Abidjan, Côte d'Ivoire, 26 janvier 2015

Le lendemain mardi, j’ai amené mon appareil photo, bien évidemment, l’oiseau n’était plus là. Pour être franc, je suis très agacé de ne pouvoir exhiber que des photos de Bob…

Cette espèce, à inscrire désormais sur la liste des oiseaux de la Côte d’Ivoire, s’observe normalement sur une « bande d’océan » qui va du Golfe de Guinée jusqu’à la côte du Brésil.

(début) 2015, un Bon Cru Ornitho Ivoirien

Vanneau du Sénégal – 3ème mention en zone de forêt et 1ère mention sur la côte

Le 14 décembre 2014, je suis à Taboitien, près de Tiassale, à un peu moins de 150 km d’Abidjan plein nord, en pirogue sur le fleuve Bandama. Bien qu’un peu au nord, donc, nous sommes toujours dans cette zone que l’on appelle « de forêt » ; c’est-à-dire que nous ne sommes pas encore dans le « grand nord », où la forêt fait place à la savane boisée. La matinée, en compagnie de Charles-Etien le piroguier, se passe tranquillement: nous croisons comme à l’habitude des Glaréoles Auréolées, qui se laissent approcher à des distances telles que l’on pourrait les toucher en allongeant le bras… On se croirait aux Galapagos !

La paire habituelle d’Œdicnèmes du Sénégal, les inévitables Cormorans Africains.

Soit dit en passant, toujours pas vu le groin ou la queue d’un Hippopotame, et c’est aussi pour cela que je reviens depuis début novembre 2014 dans ce coin-là.

Oedicnème du Sénégal - Taboitien, Côte d'Ivoire, 14 décembre 2014

Oedicnème du Sénégal - Taboitien, Côte d'Ivoire, 14 décembre 2014

Glaréole Auréolée - Taboitien, Côte d'Ivoire, 14 décembre 2014

Glaréole Auréolée - Taboitien, Côte d'Ivoire, 14 décembre 2014

Tandis que nous sommes presque arrivés au « parking des pirogues », au détour d’une plateforme de salades, nous avisons un Vanneau un peu devant, perché sur un rocher à fleur d’eau ; aux jumelles, le Vanneau du Sénégal est identifié. Je me mets en position – à plat ventre sur le devant de la pirogue, l’appareil photo calé sur le bois, et Charles-Etien commence l’approche doucement, à sa manière et aussi selon mes instructions.

(début) 2015, un Bon Cru Ornitho Ivoirien

L’oiseau est relativement farouche, quelques photos de loin, il s’envole pour se percher sur une autre rocher, plus loin ; nous recommençons, ad libitum, pour finir avec une photo à peu près acceptable.

Bien que je n’ai vu l’espèce qu’une fois, du côté de Kossou, pas loin de Bouake, ainsi bien au nord du pays, je ne fais pas trop attention à cette rencontre. C’est en rentrant à Abidjan, en me plongeant dans la littérature ornitho, que je m’aperçois que l’observation est notable : il s’agit de la 3ème mention de l’espèce en zone de forêt, les premières ayant été faites toutes deux en Octobre 1999, dont une en particulier à Tiassale.

Finalement, nous reverrons régulièrement l’espèce dans ce coin, et jusqu’à quatre oiseaux ensemble, de décembre 2014 à début février 2015 ; nous verrons avec le temps si finalement elle n’est pas tout simplement installée ici.

Vanneau du Sénégal avec une Glaréole Auréolée (arrière plan) - Taboitien, Côte d'Ivoire, 24 janvier 2015

Vanneau du Sénégal avec une Glaréole Auréolée (arrière plan) - Taboitien, Côte d'Ivoire, 24 janvier 2015

Vanneau du Sénégal - Taboitien, Côte d'Ivoire, 1er février 2015

Vanneau du Sénégal - Taboitien, Côte d'Ivoire, 1er février 2015

(début) 2015, un Bon Cru Ornitho Ivoirien

Un peu comme une coïncidence, je tombe un peu plus tar sur un Vanneau du Sénégal esseulé, mais cette fois complètement au sud du pays – on ne peut d’ailleurs quasiment pas faire plus au sud que cela, puisque c’est dans les marais temporaires d’Assouinde à moins d’un kilomètre de la mer, près d’Assinie, du côté de la frontière Ghanéenne. Ayant compulsé les bouquins et les articles de référence sur l’espèce plusieurs semaines auparavant, je prends immédiatement la mesure de l’intérêt de cette observation, et je m’égare en lâchant la clameur française bien connue : « Put… ! ».

L’oiseau en bien en dehors de son aire de répartition connue jusqu’à maintenant, à environ 130 km au sud : il s’agit bien de la 1ère mention côtière pour la Côte d’Ivoire.

Vanneau du Sénégal - Assouinde, Côte d'Ivoire, 7 février 2015

Vanneau du Sénégal - Assouinde, Côte d'Ivoire, 7 février 2015

(début) 2015, un Bon Cru Ornitho Ivoirien

Jacana Nain – Observation en dehors de l’aire de répartition connue

25 janvier 2015, Assouinde, côte de la Côte d’Ivoire, non loin de la frontière avec le Ghana. L’ami Etienne, de passage à Abidjan, et moi arpentons les marais ; au cours de la matinée, nous croisons quelques raretés, mais qui sont devenues habituelles maintenant à cet endroit : un Anhinga d’Afrique, une Oie-armée de Gambie. Etienne m’avise une Echasse Blanche, espèce que je n’avais jusqu’alors jamais vu en Côte d’Ivoire (personne n’est parfait).

Nous ne nous lassons pas d’observer deux Talèves Sultanes se nourrir ; les oiseaux sont magnifiques.

Talève Sultane - Assouinde, Côte d'Ivoire, 8 décembre 2013

Talève Sultane - Assouinde, Côte d'Ivoire, 8 décembre 2013

(début) 2015, un Bon Cru Ornitho Ivoirien

Au moment de les laisser à leur triste sort, détournant la tête, je ne sais quel sixième sens ou autre me la fait retourner pour remarquer à une cinquantaine de mètres un petit truc – d’une taille inférieure à un merle- qui se promène au milieu des nénuphars. Je pointe immédiatement les jumelles et m’étouffe : un Jacana Nain ! Peut-être suis-je allé un peu vite dans l’identification, mais Etienne confirme, au télescope.

Même si je n’ai pas la littérature – toujours et encore elle – en mémoire, je sais au fond de moi-même que c’est une bonne coche. Et effectivement, rien qu’à la lecture de la carte de répartition du guide des oiseaux d’Afrique de l’Ouest, nous avons encore eu la chance. L’espèce n’a été observée jusqu’à maintenant que dans une bande partant d’Abidjan vers le nord, jusqu’à Bouake ; à Assouinde, nous sommes sur la côte, à environ 80 km d’Abidjan, à l’extrême est du pays. Une sortie le 7 février 2015 me permettra de retrouver ce Jacana, exactement au même endroit, et de le photographier à nouveau… pour preuve, il faut bien.

Jacana Nain - Assouinde, Côte d'Ivoire, 25 janvier 2015

Jacana Nain - Assouinde, Côte d'Ivoire, 25 janvier 2015

Ces quelques observations remarquables sont l’arbre qui cache la forêt.

Car combien de sorties ornithos se sont en revanche révélées décevantes ? Décevantes en tout cas en termes de coches, raretés et autres « noteworthy sightings ».

Pas bien grave, une bonne sortie en brousse, avec ou sans oiseaux, au moins cela permet de pallier au fitness que je ne fais pas… même si quelquefois, au gré des rencontres broussardes, on se met à boire du koutoukou ou du bandji, anéantissant alors in peto la toute la bonne santé retrouvée…

Pêcheurs Bozo sur le fleuve Bandama du côté du village de Taboitien, non loin de Tiassale - Côte d'Ivoire

Pêcheurs Bozo sur le fleuve Bandama du côté du village de Taboitien, non loin de Tiassale - Côte d'Ivoire

Gobemouche de Cassin - Taboitien, Côte d'Ivoire, 1er février 2015

Gobemouche de Cassin - Taboitien, Côte d'Ivoire, 1er février 2015

Chevalier Guignette - Taboitien, Côte d'Ivoire, 1er février 2015

Chevalier Guignette - Taboitien, Côte d'Ivoire, 1er février 2015

Piège à Crocodile - Marais d'Assouinde, Côte d'Ivoire

Piège à Crocodile - Marais d'Assouinde, Côte d'Ivoire

Tag(s) : #Côte d'Ivoire, #Espèce rare, #1st record, #Extension de l'aire de répartition

Partager cet article

Repost 0